Les origines du football

Ne croyez pas que le football soit une invention récente ! Les jeux de baballes au pied existent depuis l’Antiquité. Il s’agissait bien sûr non pas de sports, mais de jeux ? Dans la Grèce Antique, il existait plusieurs jeux de ballons. A Athènes, on pratiquait avec les pieds mais pas comme un pied, l’aporrhaxis et le phéninde et à Sparte, on jouait à l’épiscyre. A Rome, ce ne sont pas les gladiateurs qui jouent avec des ballons, mais on a trouvé trace de 4 types de jeux différents : pila paganica, la pila trigonalis, la follis et l’harpastum. Quant aux Chinois, ils ne le faisaient pas avec des baguettes, mais entrainaient leurs miliaires avec des d’exercices pendant lesquels il fallait jongler et effectuer des passes mais sans buts. Cet entraînement ne sommait le cuju et date du IIIème siècle avant JC.

Le football comme on le connaît presqu’aujourd’hui, trouverait ses origines dans la choule du Moyen âge. C’était un jeu qui se faisait dans les écoles et les universités aussi bien en France qu’en Angleterre. Les colons embarqués pour le Nouveau-Monde prirent avec eux leur ballon et pratiquèrent leur soule qui prit le nom de folk football. A Royaume,-Uni, Il fut bientôt interdit d’y jouer sur les routes, c’est pourquoi les amateurs se replièrent sur des terrains clos. Le terrain de football était né. Les terrains des écoles les plus prestigieuses devinrent les premiers stades de foot. Mais chaque équipe possédait son propre règlement du jeu. C’est pourquoi, une fédération de foot fut mise en route pour essayer d’unifier les règles du jeu.

Aujourd’hui, l’arbitre est le garant du respect du règlement et il vaut mieux faire attention car il est parfois rapide pour sortir le carton rouge. Et encore plus moderne que l’arbitre, il existe aussi le VAR, un arbitrage réalisé grâce à des caméras vidéos. Et surtout, messieurs les footballeurs…on ne conteste pas et que fonce le ballon droit au but  !