Un match de foot philosophique

En 1972, la célèbre troupe comique des Monty Python tourna un sketch décrivant un match de foot un peu particulier. Ne s’affrontaient pas de grands sportifs, mais des philosophes.

Le match se déroule au Stade olympique de Munich et oppose l’équipe des philosophes grecs à celle des philosophes allemands.

Voici les philosophes jouant dans l’équipe d’Allemagne : Leibniz, Emmanuel Kant, Hegel, Schopenhauer, Schelling, Beckenbauer, Jaspers, Schlegel, Wittgenstein, Marx , Nietzsche et  Heidegger. Ils sont entraînés par le très célèbre joueur philosophe Luther

Côté équipe de la Grèce, on trouve aussi de grandes pointures du sport de la philosophie qui arrivent sur le terrain en toge : Platon, Épictète, Aristote, Sophocle , Empédocle d’Agrigente, Plotin, Épicure, Héraclite, Démocrite, Socrate et  Archimède

Et comme un match de football sans arbitres, surtout avec des philosophes, ce n’est pas possible, on trouve dans le rôle d’arbitrer :  Confucius, d’Augustin d’Hippone et Thomas d’Aquin.

Avant le match a lieu la présentation des 2 formations, les 2 capitaines se serrent la main et Confucius arrive sur le terrain avec un sablier.

Le coup d’envoi est donné…mais que se passe-t-il ?

Le ballon ne bouge pas. Il reste sur le rond central ! Au lieu de faire des passes, des actions, ou des tirs, les philosophes ne font que marcher sur le terrain. Ils réfléchissent. Mais cela n’empêche pas l’arbitre de mettre un carton jaune à notre pauvre Nietzsche qui a osé se plaindre de ne pas pourvoir faire preuve de …libre arbitre !

Y aura-t-il des buts ? Eh bien oui, voilà Archimède qui s’écrie Eurêka et donne un coup de pied dans la balle. Socrate prend la balle et c »est…..le but.

Mais les joueurs allemands pas si philosophes que ça sur ce coup-là, contestent le but. Hegel va jusqu’à soutenir que « la réalité n’est qu’une annexe a priori de l’éthique non naturaliste »et kant surenchérit en proclamant qu’«elle n’a d’existence ontologique que dans l’imagination ». Et ce cher Marx, que croyez-vous qu’il ajoute avec son matérialisme légendaire ? Qu’il y a eu hors-jeu !

Le match est vraiment très étonnant et croyez nous vous n’en avez jamais vu un aussi emprunt de philosophie.

Bon, nous cessons les discussions et vous laissons admirer le match ! A moins que vous en vous mettiez à la philosophie orientale !